Théâtre en réseau part II La chambre de Bruno   no comments

Posted at 12:19 pm in


vimeo https://vimeo.com/176227957Direkt lecture-performance au CCRN Luxembourg

La chambre de Bruno

Texte: Eli Commins, Scénogaphie: Stéfane Perraud, M.e.S: Rolf Kasteleiner. Avec Bruno Netter et Jan-Oliver Schröder.

Assistentes: Karima Kharraze et Mika Nouguier

Cette nouvelle création est un nouveau volet de la trilogie THEATRE EN RESEAU. Elle remet en question la présence de l’acteur sur scène en créant un mythe : le mythe de la double présence.

En effet, le théâtre en réseau permet le déferlement de la réalité au théâtre, lieu de l’illusion par excellence. Dans ce deuxième volet, nous créons une construction visuelle de trois chambres appartenant à trois comédiens différents : il y en a une à Paris et une à Berlin. Avec « mapping » par Internet, nous filmons et projetons ces lieux sur une scène. La projection des images est exactement retranscrite sur des décors représentant, en volume, les deux chambres.
Sur scène, un comédien prend un rôle différent dans chaque histoire. Il réagit selon les appels par skype des comédiens présents dans leurs chambres.

Le public présent dans le théâtre va être amené à participer à la vie privée des participants, à l’image d’un documentaire interactif en direct. Les comédiens sont alors en présence d’un public qu’ils ne voient pas, et de son côté, le public est mis en situation de « voyeurs ». A la fin du spectacle, les spectateurs peuvent, s’ils le souhaitent, se mettre en interaction avec les comédiens.

La thématique centrale de cette pièce est l’absence de l’Autre. En effet, après l’exposition de leur vie quotidienne, à la manière d’un documentaire, les participants parlent de l’absence, du manque d’une autre « vraie personne » comme un enfant, un fiancé ou un ami.
Dans chaque lieu représenté par mapping/vidéoconférence, les participants vont essayer l’impossible : retrouver et accueillir leurs proches sur le réseau. L’auteur Eli Commins va ainsi écrire un texte concernant la vie réelle de chaque participant. Ceux-là se connaissent et peuvent ainsi communiquer entre eux, ce qui montre une certaine multiplication des possibilités de communication par Internet. De plus, ils peuvent décider à tout moment de se mettre en contact avec le comédien sur scène (plus de deux contacts simultanés sont possibles).

Written by rolf on März 12th, 2009

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.